INFO-BATEAU FEESP-CSN (traversiers) #3

LA NÉGO PIÉTINE, ON S’ORGANISE


Juin 2015

LA NÉGO PIÉTINE, ON S’ORGANISE

Forts de l’appui massif des membres des trois traverses, vos représentants retournent à la table de négociation plus déterminés que jamais. Lors des assemblées générales qui se sont tenues au cours du mois de mai, vous nous avez donné le mandat, avec un vote favorable à 95 %, de débuter les moyens de pression, pouvant aller jusqu’à une grève de douze heures fractionnables. Ce geste de solidarité est aussi une démonstration claire de la construction de notre rapport de force.

À la table de négo, qu’est-ce qui se passe?

Sur le normatif, bon nombre de sujets demeurent toujours en suspens. Sur plusieurs demandes, l’em- ployeur nous répond encore, après neuf rencontres de négociation dans les six derniers mois, qu’il attend toujours le mandat du Conseil du trésor. Parmi ces enjeux, citons notamment, les affectations hors unité (Québec – Lévis), l’affectation longue durée, la transformation de surcroît de travail en poste régulier, la problématique des uniformes et la divulgation plus rapide des horaires pour les employé-es temporaires.

L’employeur, de son côté, fait grand état de l’absentéisme de ses employé-es. Sur plusieurs de nos de- mandes, il adopte une position de fermeture qu’il justifie par ses difficultés à combler les remplacements, et ce, alors qu’il ne possède même pas d’outil adéquat pour gérer ses ressources humaines. Pendant ce temps, il fait parler de lui parce que ses dépenses explosent.

Les traverses font la manchette…

Au cours des dernières semaines, les trois traverses ont reçu beaucoup d’attention médiatique: rapport du vérificateur général qui critique la gestion de la STQ, hausse des tarifs, nombreux déplacements en Italie pour la construction du nouveau navire, importants dépassements de coûts dans la réfection des quais, etc. En aucun cas, nous, les travailleurs et les travailleuses des traverses, ne devons faire les frais des décisions irréfléchies et de la mauvaise gestion de la Société des traversiers du Québec.

L’été sera chaud aux abords du fleuve

Nous avons trois journées de négociation à venir en juin, soit les 17, 18 et 19. L’employeur doit sentir que les demandes de négociation qui sont sur la table sont portées par tous les membres. Nous devons obtenir des réponses concrètes et positives à nos revendications. Pour appuyer la négo et envoyer un message clair d’unité et de solidarité, nous vous invitons à porter vos macarons du regroupement des traversiers et les bracelets orange de la négociation du secteur public. Des actions de mobilisation sont aussi à prévoir dans les prochaines semaines. Nous vous tiendrons informés de ce qui se prépare.
Votre comité de négociation

Bryan Murray,
Traverse Matane – Baie-Comeau – Godbout

France Paré,
représentante au CCSPP-CSN

Yves Lamontagne,
Traverse Québec – Lévis

Stéphane Descheneaux,
Traverse Sorel-Tracy – St-Ignace-de-Loyola

Steeve Veilleux,
conseiller syndical FEESP

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...