INFO-NÉGO FEESP-CSN (SEPCM) #1

LES DISCUSSIONS DÉBUTENT

Mars 2015

LES DISCUSSIONS DÉBUTENT

Le protocole de libération est une entente entre l’employeur et le syndicat concernant les libérations syndicales pour la durée de la négociation. Dans le secteur public, les protocoles des tables sectorielles sont négociés avec le Conseil du trésor.
Lors des dernières négociations, les parties convenaient du protocole suivant: 1 journée de libération syndicale aux frais de l’employeur, pour 1 journée de négociation. Cette libération permettait au comité syndical de préparer leur journée de négo, d’être plus efficace à la table et d’en arriver à un règlement plus rapidement.

S’appuyant sur le bon fonctionnement des années passées, le comité a donc demandé à l’employeur de renouveler cette entente. À notre grande surprise, l’employeur a refusé en justifiant un contexte budgétaire non compatible avec notre demande. Nous avons avisé la partie patronale que ce changement de pratique risque de diminuer considérablement l’efficacité des rencontres puisque notre budget de fonctionnement ne nous permettra pas de suivre le rythme de la négociation. Sans compter que la partie syndicale ne peut pas avoir recours à sa banque de libérations syndicales prévue à l’article 8.09, car elle ne s’applique pas à ce type de libération.

Calendrier négo 2015

  • Mardi 17 mars
  • Mardi 31 avril
  • Mardi 14 avril
  • Vendredi 1er mai
  • Mardi 26 mai
  • Jeudi 11 juin
  • Jeudi 25 juin

Votre comité de négo

Réjean Roy
Sylvie Chicoine
Daniel Potvin
Francis Brossoit, porte-parole

10 février: Les membres du SEPCM, réunis en assemblée générale, adoptent le cahier de demandes sectorielles pour la négo 2015. Par la même occasion, l’assemblée donne le mandat au comité de négociation de déposer ses revendications auprès des représentants de la Société du Palais des congrès de Montréal.

12 février: Première rencontre. Le syndicat ayant demandé à l’employeur un dépôt conjoint afin de s’assurer que celui-ci ne «surfe» pas sur les demandes syndicales, les parties déposent en même temps leur cahier respectif. Les comités, syndical et patronal, présentent sommairement les demandes. Une fois les présentations terminées, la partie syndicale exprime sa volonté de s’entendre sur-le-champ sur le protocole de libération.

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...