INFO-NÉGO FP NO. 9

MOT DU COMITÉ DE NÉGOCIATION

4 décembre 2015

DES NOUVELLES DE LA NÉGOCIATION SECTORIELLE

Depuis les dernières semaines, notre rapport de force s’est amplifié, et ce, grâce à votre mobilisation exceptionnelle, que ce soit sur les piquets de grève ou encore durant les activités locales de votre syndicat! Ce rapport de force se solidifie également grâce à l’appui tangible de la population à nos demandes.

En effet, dans un récent sondage du Journal de Montréal et du Devoir, on apprenait que la population appuie les syndicats, dans le cadre de la négociation du secteur public, dans une proportion de 51 % ! Ce chiffre confirme ce que nous voyons et entendons sur le terrain : les passants témoignent de leur solidarité en klaxonnant ou même en s’arrêtant pour échanger avec nous et nous dire qu’ils comprennent l’importance de notre lutte pour maintenir des services publics accessibles et de qualité.

Aujourd’hui, notre stratégie porte ses fruits : depuis quelques jours, il y a une intensification et un changement de ton à la table centrale, où sont discutés les enjeux de la retraite et du salaire, ainsi qu’à notre table sectorielle, où l’on traite des enjeux qui touchent les professionnèles de la santé et des services sociaux. Pour la première fois en un an, la partie patronale s’est mise réellement en mode de négociation.

Ainsi, à notre table sectorielle, nous sommes parvenus à contrer la majorité des reculs importants sur la sécurité d’emploi et l’assurance salaire, qui auraient pu diminuer considérablement nos conditions de travail. Toutefois, des blocages persistent et rendent les discussions plus fastidieuses. Il reste notamment du chemin à faire sur les questions qui concernent les problèmes essentiels touchant les conditions de travail des professionnèles et leur capacité à donner des services de qualité.

Rappelons d’ailleurs que la Fédération des professionnèles a déposé un cahier de propositions découlant d’une vaste consultation auprès de ses membres. Ces propositions correspondent à des besoins réels exprimés par les membres et visent à répondre à des objectifs précis, à régler des problèmes concrets en termes de qualité du travail et à assurer la pérennité des services publics.

La FP est déterminée à améliorer les conditions de travail des professionnèles et les prochains jours seront cruciaux.
Nous souhaitons notamment voir des ouvertures concrètes de la partie patronale à nos demandes prioritaires : l’organisation du travail, la reconnaissance professionnelle et le développement et l’amélioration continue de la pratique, la santé et la sécurité du travail et la conciliation famille-travail. D’ailleurs, afin de continuer à soutenir les négociations, le Front commun a annoncé la tenue d’une journée de grève nationale le 9 décembre prochain. Comme le mentionne Francine Lévesque, vice-présidente de la CSN : « les négociations ne doivent pas seulement s’intensifier, elles doivent mener à des réponses concrètes aux demandes que nous avons déposées et, ultimement, à une convention signée ! »

En exerçant votre droit de grève le 9 décembre, vous soutenez concrètement la négociation. Ensemble, nous pouvons démontrer notre détermination à préserver des services publics de qualité, tout en maintenant et en améliorant les conditions de travail de celles et ceux qui ont les services publics… entre les mains !

La FP salue l’élection de Nancy Corriveau au poste de vice-présidente de la Fédération

Le 23 octobre dernier, lors du congrès, Nancy Corriveau a été élue à la vice-présidence de la Fédération des professionnèles, et devient donc la responsable de la négociation du secteur de la santé et des services sociaux pour la Fédération. Militante syndicale depuis 2002, Nancy a commencé son parcours au sein de la section Le Virage du STEPSQ. Elle s’est ensuite impliquée dans son exécutif local, puis a assuré la permanence au STEPSQ, à l’accompagnement des syndicats en 2009-2010. À la même époque, elle s’implique à titre de responsable politique de la conciliation famille-travail de la FP, rôle qu’elle joue jusqu’en 2015. En 2010, elle devient secrétaire générale du STEPSQ, puis présidente en 2012. Forte d’une expérience professionnelle en intervention dans le milieu communautaire puis dans le réseau de la santé et des services sociaux, Nancy saura défendre activement les membres de la FP, tout en étant bien au fait de la réalité et des préoccupations vécues sur le terrain par les professionnel-les, les techniciennes et les techniciens.

Bravo à Nancy Corriveau !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...