INFO-NÉGO FSSS-CSN #5

NOTRE PROJET DE NÉGOCIATION 2015 EN CONSULTATION

Juillet 2014

NOTRE PROJET DE NÉGOCIATION 2015 EN CONSULTATION

Réunis en conseil fédéral la semaine dernière, à Sherbrooke, les délégué-es des syndicats FSSS du réseau public de la santé et des services sociaux ont adopté le projet de négociation 2015, qui doit maintenant être discuté dans les assemblées générales d’ici le 11 septembre. Les enjeux sont très importants. Il est primordial d’y participer en très grand nombre.

Priorité au redressement des salaires

Les syndicats FSSS–CSN, comme tous ceux formant le Front commun (CSN, FTQ, CSQ, APTS, SFPQ), ont choisi de faire une priorité de la question salariale afin de retrouver notre pouvoir d’achat et de relever les salaires du secteur public à un niveau comparable à ceux versés dans les autres secteurs, pour un même travail. C’est ainsi que le Front commun met de l’avant une demande représentant 4,5 % d’augmentation de salaire annuel, pour une convention collective de trois ans. Quelques autres sujets seront portés par le Front commun à la table centrale, où nous discuterons avec le Conseil du trésor.

Améliorer notre quotidien

Tous les membres des syndicats FSSS–CSN devront également se prononcer sur des demandes sectorielles, déterminées par les syndicats en conseil fédéral. Notre comité de négociation sectoriel a identifié quatre grandes cibles de négociation, atteignables sans être en opposition à cette priorité salariale que nous avons identifiée.

Contrer la privatisation

Il s’agit de nous donner davantage de moyens, en santé et services sociaux, pour renforcer le secteur public, qu’il s’agisse de privatisation pure et simple ou encore de sous-traitance et de contrats au secteur privé. La protection de l’autonomie professionnelle et des droits des salarié-es dans la réorganisation du travail fait également partie de cette cible.

Améliorer la qualité de vie au travail

Il s’agit de trouver des solutions innovantes pour améliorer notre quotidien au travail. Cela passe notamment par des mesures de conciliation famille-travail- études, des aménagements d’horaire et un renforcement de certaines dispositions de santé-sécurité. Il nous faut également nous attaquer à la surcharge de travail ainsi qu’aux heures supplémentaires. Certains irritants que nous vivons au quotidien ne sont pas une fatalité; on peut et on doit regarder les pratiques de gestion afin d’améliorer nos façons de faire et de respecter davantage les aspirations des travailleuses et des travailleurs.

Compléter la révision de la nomenclature des emplois

Le ménage est déjà commencé, mais il n’est pas complété. Il faut aussi convenir de mécanismes pour que la mise à jour se fasse et que nous n’ayons pas à reprendre tout l’exercice à la prochaine négociation.

Renforcer nos droits syndicaux

Plusieurs dispositions de nos conventions collectives doivent être modernisées afin que nos représentants syndicaux soient en mesure d’effectuer efficacement leur travail de défense des droits de chacun de leurs membres. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire les documents de consultation Front commun et FSSS au www.fsss.qc.ca/nego/index.php?nego=documents.

Notre juste part

Nous avons beaucoup de pain sur la planche! La prochaine étape est extrêmement importante. Le comité de négociation a besoin d’une participation massive des membres dans les assemblées générales afin que le projet final à être déposé cet automne soit bien partagé et représentatif des aspirations de chacun. Surveillez votre babillard syndical ou les autres moyens de communication utilisés habituellement par votre syndicat afin de ne rien manquer !

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...