Négociations du secteur public

Les profs de cégep présentent leurs demandes

3 novembre 2014

L’Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC), qui regroupe l’ensemble des enseignantes et des enseignants de cégep du Québec, a procédé au dépôt de ses demandes sectorielles au Comité patronal de négociation des collèges (CPNC).
L’Alliance compte déployer beaucoup d’énergie afin de garantir l’accessibilité à une éducation supérieure de qualité. Les représentantes et les représentants de l’Alliance estiment qu’il est nécessaire de réinvestir dans le réseau collégial afin d’assurer sa pérennité et d’améliorer la réussite. Les interventions particulières exigées du corps professoral concernant notamment les étudiantes et les étudiants en situation de handicap (EESH), aussi désignés par l’expression étudiantes et étudiants aux besoins particuliers, devront être prises en considération.

« Depuis 2007, le nombre d’étudiantes et d’étudiants en situation de handicap a augmenté de 400%. Si le rapport de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse publié en 2012 a insisté sur les obligations du réseau collégial envers les étudiantes et les étudiants ayant des besoins particuliers, la présente négociation sera l’occasion de donner les ressources dont ont besoin les enseignantes et les enseignants pour mieux les soutenir », de revendiquer Mario Beauchemin, président de la FEC-CSQ.

Pour Nicole Lefebvre, vice-présidente de la FNEEQ-CSN, cette négociation sera l’occasion de lutter contre la précarité vécue par beaucoup d’enseignantes et d’enseignants de cégep. « Il est clair que la situation à la formation continue doit être améliorée. Il n’est pas normal qu’une personne qui fait le même travail que son collègue n’ait pas le droit à la même rémunération ni aux mêmes conditions de travail et d’exercice de la profession », affirme-t-elle.

Pour les représentantes et représentants syndicaux, les demandes répondent aux défis importants que pose la conjoncture démographique et socioéconomique actuelle. Elles visent notamment à trouver des solutions pour augmenter l’attractivité des programmes d’études, pour favoriser l’obtention d’un premier diplôme postsecondaire et pour favoriser l’attraction, l’insertion et la rétention du personnel enseignant. Les demandes syndicales se divisent en quatre thèmes : la précarité, la tâche et l’organisation du travail, la rémunération et l’appartenance à l’enseignement supérieur, et la consolidation du réseau collégial.

À propos

L’Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep regroupe les syndicats affiliés à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ). Réunies, ces deux organisations rassemblent 20 500 membres, soit l’ensemble du corps professoral du réseau des cégeps.

INFORMATIONS

Date : 3 novembre 2014
Source : Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec – FNEEQ-CSN
Renseignements : Renaud Poirier St-Pierre
Communications – Secteur public CSN
514 835-9780

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...