Négociations du secteur public

Les membres de la CSN manifestent contre l’attitude du gouvernement

3 septembre 2015

Réunis en instance de négociation, environ 1500 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN ont manifesté devant le secrétariat du Conseil du trésor à Montréal ce midi pour faire entendre leur mécontentement au gouvernement devant la lenteur des travaux aux tables de négociation.
« M. Coiteux aimait bien répéter, en juin dernier, qu’il n’y aurait “pas de vacances pour la négociation”, rappelle Francine Lévesque, vice-présidente de la CSN. Non, il n’y a pas eu de vacances cet été – mais il n’y a pas eu d’avancées non plus! Certains travaux ont été constructifs, mais les négociateurs du gouvernement ne semblent pas encore avoir les mandats nécessaires pour conclure d’ententes », poursuit Mme Lévesque.

« Ça fera bientôt un an que nous avons déposé nos cahiers de négociation, rappelle Francine Lévesque. Le gouvernement maintient la même intention depuis le début, soit de procéder à des attaques sans précédent à nos conditions de travail. Non seulement le gouvernement libéral chambarde l’ensemble de nos réseaux publics avec ses vastes restructurations, il voudrait également charcuter des pans entiers de nos conventions collectives afin de faciliter la création de ses structures mammouths. Pour le gouvernement libéral, les salarié-es de l’État ne sont que des pions interchangeables qu’il désire faire travailler où il veut, quand il veut et de la façon qu’il veut, sans aucune préoccupation à leur égard, eux qui assurent les services publics au quotidien. »

Après avoir hissé un énorme boulet libéral jusqu’au secrétariat du Conseil du trésor, les représentantes et les représentants reprennent cet après-midi leurs délibérations sur l’état des négociations ainsi que sur l’intensification de leurs moyens de pression.

« Notre objectif demeure toujours de conclure une entente négociée avec les représentants du gouvernement. Mais si celui-ci continue de faire la sourde oreille devant les problèmes que nous avons soulevés et les solutions que nous avons mises de l’avant aux tables de négociation, nous n’aurons d’autre choix que d’augmenter la pression », conclut Mme Lévesque.

À propos

La CSN regroupe plus de 325 000 travailleuses, dont 170 000 œuvrent dans les réseaux publics de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et des organismes gouvernementaux. Leurs conventions collectives sont échues depuis le 31 mars 2015.

INFORMATIONS

Date : 9 juillet 2015
Source : CSN
Renseignements :
François L’Écuyer
Communications – Secteur public CSN (FSSS-CSN)
514 949-8973

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...