Titres d’emploi dans le réseau public de la santé et des services sociaux

L’intersyndicale se mobilise pour que la convention collective soit respectée

22 avril 2013

Des travailleuses et des travailleurs des établissements de santé et de services sociaux manifestent en intersyndical, ce midi, devant les bureaux du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), à Québec. Ils veulent signifier leur ras-le-bol face aux délais interminables et au non-respect des procédures entourant la création de nouveaux titres d’emploi, en dépit des dispositions prévues à la convention collective et des lettres d’entente convenues lors de la dernière ronde de négociation. Ils demandent au ministre de la Santé et des Services sociaux d’intervenir pour redresser la situation.
Profitant de la semaine des secrétaires, les travailleuses et les travailleurs présents vont symboliquement déposer au MSSS un grief géant contestant les longs délais et l’usage inconsidéré du mécanisme de modifications des titres d’emploi. Ainsi, l’intersyndicale ne peut pas tolérer que des travailleuses et des travailleurs attendent plus de deux ans pour que le titre d’emploi d’adjointe ou d’adjoint à la direction soit disponible. De plus, le MSSS profite de l’occasion pour changer de position concernant la définition de cet emploi dans l’objectif de restreindre l’accessibilité à cet emploi.

Pour les représentants de l’intersyndicale, « si les parties se sont entendues, lors de la dernière négociation, pour inclure une date d’entrée en vigueur des nouveaux titres d’emploi, c’est que le besoin est bien réel sur le terrain. Le MSSS se doit d’être vigilant et doit s’assurer du respect de la convention collective et des lettres d’ententes conclues ».

Différentes actions sont prévues afin de mettre la pression nécessaire sur le MSSS pour qu’il honore leurs engagements. Dans plusieurs établissements, on procède cette semaine à un affichage symbolique du poste d’adjointe ou d’adjoint à la direction. « Ces retards incessants qui perdurent ont des effets négatifs importants sur les salarié-es, en plus de miner la confiance dans le processus des relations de travail. Il est temps que le MSSS prenne les mesures nécessaires afin que le mécanisme de modification des titres d’emploi soit appliqué avec rigueur », de conclure les représentants de l’intersyndicale.

À propos

L’APTS est une organisation syndicale qui regroupe 29 000 personnes dans les établissements du réseau de la santé et des services sociaux.

La CSN regroupe environ 115 000 travailleuses et travailleurs du réseau de services de santé et sociaux, réunis au sein de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et de la Fédération des professionnèles (FP-CSN).

La CSQ représente près de 200 000 membres principalement dans le secteur public, notamment dans le réseau de la santé et des services sociaux.

La FIQ représente plus de 62 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements publics.

Le SQEES-298 (FTQ) et le SCFP (FTQ) sont les deux principaux syndicats de la FTQ présents dans le domaine de la santé et des services sociaux, avec plus de 40 000 syndiqués dans ce secteur.

INFORMATIONS

Date : 22 avril 2013
Source : CSN
Renseignements : François Forget
Communications – CSN
514 212-7383

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article...