Plus de 170 000 travailleuses et travailleurs

350 syndicats partout au Québec

4 fédérations

La CSN, la centrale syndicale la plus représentative du secteur public.

Une structure démocratique

À la CSN, tout le processus de négociation relève d’abord et avant tout des membres des secteurs public et parapublic. Ceux-ci conservent les pleins pouvoirs sur la négociation, de l’élaboration des revendications aux décisions finales sur les offres du gouvernement, en passant par la mise en place des plans d’action. C’est au sein des assemblées générales que s’exercent ces décisions, en toute démocratie.

Les syndicats délèguent des représentantes et des représentants aux instances de leur fédération respective et nomment, à même leur organisation, des responsables à l’action et à l’information qui assurent la circulation de l’information auprès des membres et stimulent la mobilisation. Les fédérations, elles, se regroupent au sein du Comité de coordination des secteurs public et parapublic de la CSN (CCSPP). C’est au CCSPP qu’elles discutent et harmonisent leurs positions quant aux revendications communes.

La force du nombre

Dans la foulée de l’adoption de la loi 37 (Loi sur le régime de négociation des conventions collectives dans les secteurs public et parapublic), les quatre fédérations du secteur public de la CSN ont exprimé le désir de se réunir et de travailler conjointement à l’élaboration de stratégies pour les négociations.

C’est de cette volonté politique qu’est né le Comité de coordination des secteurs public et parapublic (CCSPP). En plein coeur d’une nouvelle ronde de négociations, en faisant le pari qu’unis nous sommes plus forts, les fédérations confirment la pertinence de ce comité.

Un appui financier de taille

Comme dans toute négociation, le succès de notre opération repose en bonne partie sur notre capacité à construire un rapport de force en notre faveur. Ceci implique à la fois d’être en mesure d’avoir recours aux moyens de pression appropriés ainsi que de pouvoir gagner l’appui de l’opinion publique.

Ces deux éléments nécessitent des moyens financiers importants. Voilà pourquoi la CSN, par l’entremise de son Fonds de défense professionnelle (FDP), appuie les syndicats du secteur public dans leurs négociations avec l’État québécois.

Lors de chaque ronde de négociation, la CSN prend en charge financièrement une multitude d’activités qui y sont liées : formation des militantes et des militants, appui à l’exécution des plans d’action, moyens de pression, campagnes publicitaires, outils d’information, etc. En s’harmonisant au sein du CCSPP, les quatre fédérations du secteur public de la CSN ont ainsi accès aux moyens financiers nécessaires à la consolidation de leurs membres en vue d’objectifs de négociation communs.

Le secteur public de la CSN regroupe :

%

du personnel de la santé et des services sociaux

%

des enseignantes et des enseignants dans les cégeps

%

du personnel de soutien dans les cégeps

%

du personnel de soutien dans les commissions scolaires

LA FÉDÉRATION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX (FSSS)

La FSSS compte plus de 110 000 membres dans le secteur public, regroupés dans plus de 200 syndicats. Ses membres proviennent de tous les types d’établissements présents dans le réseau et occupent tous les titres d’emploi qu’on y retrouve.

LA FSSS COMPTE 1 TABLE DE NÉGOCIATION REPRÉSENTANT 4 CATÉGORIES :

Catégorie 1 

personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires

Catégorie 2

personnel paratechnique, services auxiliaires et de métiers

Catégorie 3

personnel de bureau, techniciens et professionnels de l’administration

Catégorie 4 

techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux

LA FÉDÉRATION DES EMPLOYÉES ET EMPLOYÉS DE SERVICES PUBLICS (FEESP)

La FEESP représente plus de 34 000 membres dans le secteur public, répartis dans trois secteurs : soutien scolaire, soutien cégeps et organismes gouvernementaux.

LA FEESP COMPTE 11 TABLES DE NÉGOCIATION :

Secteur scolaire

2 tables (francophone et anglophone)

Secteur soutien cégeps

1 table

Secteur organismes gouvernementaux

8 tables divisées comme suit :

  • Société des traversiers (1)
  • Régie des installations olympiques (4)
  • Palais des congrès de Montréal (2)
  • Aide juridique (1)

LA FÉDÉRATION NATIONALE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DU QUÉBEC (FNEEQ)

La FNEEQ représente 17 000 enseignantes et enseignants de cégep, regroupés dans 46 syndicats.

LA FNEEQ COMPTE 1 TABLE DE NÉGOCIATION

LA FÉDÉRATION DES PROFESSIONNÈLES (FP)

La FP représente plus de 5000 membres dans le secteur public, regroupés dans 11 syndicats présents dans les réseaux de la santé et des services sociaux, en plus des professionnel-les de deux organismes gouvernementaux.

LA FP COMPTE 3 TABLES DE NÉGOCIATION :

Secteur de la santé et des services sociaux

1 table

Organismes gouvernementaux

2 tables divisées comme suit :

  • Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (1)
  • Régie des installations olympiques (1)

Pin It on Pinterest